Sondages d'opinion destinés aux employés

Que se passe-t-il une fois que l’auditeur quitte l’usine ? Vous pouvez obtenir un aperçu complet des conditions de travail des employés dans l’usine de votre fournisseur en proposant aux employés de méthodes de signalement sûres et anonymes.

Comment découvrir toute la vérité ?

Les processus de conformité de chaîne d’approvisionnement existants font l’objet d’une critique très fréquente : le fait qu’une seule visite d’usine ne peut pas vraiment dévoiler toute la vérité en termes de respect des droits de l’homme. Les audits sur site sont le point de départ et la pierre angulaire de toute stratégie de conformité des fournisseurs, et ils sont la seule manière d’évaluer de façon indépendante la situation d’un lieu de fabrication donné. Cela dit, ils peuvent être combinés à des solutions technologiques complémentaires de façon efficace afin de vérifier ce qu’il se passe en l’absence d’auditeur.

Les sondages d'opinion offrent aux employés des dispositifs qu’ils peuvent utiliser de manière sûre, confidentielle et en dehors des heures de travail. Chaque jour, la technologie rend disponibles de nombreux nouveaux dispositifs de signalement, pouvant aller de lignes téléphoniques directes à des auditeurs, des messages SMS, Facebook Messenger, et d’autres applications de réseaux sociaux et de messagerie instantanée.

Donner une voix aux employés

Pour que la voix des employés soit entendue à travers les chaînes d’approvisionnement internationales, QIMA s’est associé à Ulula, une entreprise sociale basée en Amérique du nord qui fournit aux organisations la technologie, les données et les outils d’analyse permettant de contrôler les risques de non-respect des droits de l’homme, afin de créer des chaînes d’approvisionnement plus responsables. En intégrant les solutions d'Ulula aux audits sur site de QIMA, nous fournissons aux employés une méthode sûre et efficace de signalement d’informations pertinentes sur leur lieu de travail, de façon réactive, mais aussi préventive. Un signalement réactif pourra par exemple être le récit d’abus ou de menaces sur le lieu de travail, ou une violation des droits de l’homme, telle qu’une restriction de liberté ou une retenue de passeports. En revanche, lorsqu'il effectue un signalement préventif, un employé rapportera par exemple un risque structurel ressenti, afin que le problème puisse être réglé avant d’empirer.

Les résultats des sondages d'opinion destinés aux employés d'Ulula sont intégrés dans les rapports d’audit de QIMA et mis en corrélation avec ces rapports afin de vous donner une vision globale de l’amélioration continue de vos usines avec un degré d’objectivité supplémentaire par rapport à un unique contrôle sur site.