QIMA 2016 Q3 Barometer

Nous suivre
Partager sur:  

Baromètre du 3ème trimestre 2016:
Croissance imperturbable en Asie et en Chine malgré les incertitudes du commerce mondial -
Le secteur textile lutte pour un sourcing responsable


View the barometer on slideshare


L’Asie semble solide, en dépit des réserves émises pour le commerce international


La fin du deuxième trimestre a été marquée par la révision récente à 2,4 % du taux de croissance mondiale prévu par la Banque mondiale, en raison des perspectives incertaines du commerce international pour 2016, auxquelles s’ajoutent les doutes liés à l’intention manifestée par le Royaume-Uni de quitter l’Union européennei.

Bravant cette conjoncture défavorable, les économistes tablent sur une promesse de croissance en Asie/Pacifique autour de 6 %, avec le maintien du rythme actuel de 6,7 % pour la Chineii.

QIMA note ainsi sur la Chine une hausse de 7 % des volumes d’inspections et contrôles sur l’année en cours.

La croissance chinoise devrait être soutenue par la consommation locale grâce à l’intervention du gouvernement de Pékin, qui prévoit de diversifier l’offre de biens de consommation haut de gamme, d’améliorer la conception des produits et d’encourager les producteurs nationaux majeurs à se hisser au niveau des normes de qualité internationalesiii.

Les statistiques de QIMA montrent que la qualité de la production locale reste incertaine : les inspections effectuées en Chine pour des marques et acheteurs locaux ont vu leurs taux d’échec augmenter de 28 % en cumul annuel 2016 par rapport à l’année dernière.

Ailleurs en Asie, l’activité s’est également renforcée, à l’image de l’Inde et du Pakistan où les données de QIMA montrent un doublement des volumes d’Inspection de produits sur les 12 derniers mois. Le poumon économique que représente l’industrie textile locale a permis à ces deux pays d’enregistrer, en glissement annuel, une croissance à deux chiffres de leurs exportations de vêtements et de tissus à destination de l’UE, selon les chiffres publiés pour2015iv. Toutefois, la qualité reste un sujet de préoccupation avec un taux d’échec des inspections en hausse de 26 % en Inde et de 42 % au Pakistan sur l’année en cours.

Top Product Inspections by Country – Q3 2016 | QIMA – Audit Industry News

Le textile – et d’autres industries – lutte toujours pour des approvisionnements plus responsables


Les pratiques d’approvisionnement responsable et durable demeurent un défi majeur pour les enseignes de vêtements. La fourniture de coton, notamment, a été placée sous le feu des projecteurs suite à un rapport récent qui a vilipendé de nombreuses enseignes prestigieuses pour leur « quasi absence » de mesures de développement durable dans ce domainev. De même, le travail forcé et l’emploi d’enfants représentent un risque élevé pour les chaînes d’approvisionnement du secteur textile :les plus grands exportateurs de coton, dont l’Ouzbékistan et le Turkménistan, sont notamment pointés du doigt pour leur faible propension à faire respecter les conventions dont ils sont signatairesvi. En outre, l’étude révèle une corrélation entre les risques liés au travail des enfants et l’octroi de salaires décents aux adultes.

« Le travail des enfants peut enfermer plusieurs générations dans la pauvreté »,estime Sébastien Breteau, président de QIMA. « Lors des audits réalisés chez QIMA, nous constatons ce cercle vicieux sur le terrain, encore aggravé par le manque d’accès à une éducation gratuite et de qualité. C’est pourquoi nous sommes soucieux d’harmoniser nos efforts avec des initiatives telles que celles du Global Business Council for Education et souhaitons aller au-delà pour contribuer à éradiquer le travail des enfants. »vii

Dans le même temps, les progrès en matière de sécurité des structures et bâtiments des chaînes d’approvisionnement textiles se révèlent eux aussi très lents. En dépit d’avancées récentes accomplies par le secteur du prêt-à-porter au Bangladesh, un compte rendu de l’OIT et de la SFI indique qu’une usine sur quatre nécessiterait d'importants travaux d’adaptation et de restructuration viii.

Les audits structurels réalisés par QIMA au 2ème trimestre 2016 confirment par ailleurs une tendance préoccupante : 53,3 % des usines inspectées ont été classées comme sujettes à une « action immédiate requise » ou à une« nécessité d’amélioration ».

Alors que persistent les défis touchant à l’approvisionnement, les recherches récentes suggèrent une poursuite de la croissance du secteur de l’habillement et des chaussures à l’échelle planétaire. À cet égard, les régions les plus dynamiques sont le Moyen-Orient et l’Afrique, où les ventes devraient atteindre 134 milliards de dollars d’ici 2020ix. L’Afrique, a fortiori, est l’objet de toutes les attentions : après avoir réalisé tout le potentiel du continent en matière d’approvisionnement, les fabricants de vêtements et de chaussures s’orientent désormais vers sa clientèle, majoritairement jeune et adepte des nouvelles technologies, et dont les débouchés sont là encore très prometteurs.

Les données de QIMA témoignent que même si la base manufacturière se développe en Afrique, elle n’en demeure pas moins immature : les demandes d’inspections y ont en effet augmenté de 61 % sur l’année, alors même que le taux d’échec des inspections a bondi de 15 % en 2016 par rapport à l’an dernier.

Du reste, les problèmes d’approvisionnement responsable n’épargnent pas les autres branches, à l’instar du secteur de la bijouterie, dont les initiatives en faveur du développement durable gagnent du terrain grâce au programme d’audit sectoriel mis en place par le Responsible Jewelry Councilx. Après la récente adoption par l’UE du cadre juridique de lutte contre le commerce des minerais issus de pays en conflitxi, ce programme est appelé à recueillir une adhésion encore plus soutenue.

Tous secteurs confondus, les données de QIMA illustrent le fait que les pratiques contraires au droit du travail demeurent parmi les enjeux les plus pressants mis au jour lors des audits éthiques. Ainsi, 5,9 % des audit sont conduit à un échec dans la catégorie « travail des enfants » au 2ème trimestre 2016, en hausse par rapport au chiffre de 4,6 % relevé au 1er trimestre.


Sécurité des consommateurs :les rappels de produits, bien que toujours pratiqués, sont jugés inefficaces


Une recherche récente menée par une association de consommateurs en Nouvelle-Zélande révèle que moins de 50% des rappels de produits entraînent l’effet souhaitéxii. Les raisons à cela sont diverses et tiennent au manque de sensibilisation des consommateurs, ou encore au caractère lent et fastidieux des procédures de retour. Un exemple qui illustre clairement ce fait est celui du rappel massif visant actuellement quelque 4,3 millions de sèche-linge à tambour au Royaume-Uni pour cause de risque d’incendie. Alors que l’annonce remonte déjà à octobre 2015, le problème persiste encore à ce jour car les consommateurs semblent réticents à surmonter les tracasseries liées à la réexpédition de leurs appareilsxiii. IKEA, lors de son récent rappel de meubles initié suite à un défaut de conception ayant entraîné des accidents mortels, s’est efforcé de faire preuve de davantage de convivialité en allant récupérer les articles directement chez les consommateurs. Mais étant donné l’ampleur de ce rappel, qui concerne pas moins de 29 millions d’armoires et de commodes, le standard téléphonique du fabricant suédois s’est tout simplement retrouvé dans l’incapacité de gérer un tel traficxiv.

D’après les essais réalisés par le laboratoire de QIMA au 2ème trimestre, 14 % de l’ensemble des produits testés à la source ne respectent pas les normes de sécurité, alors même que les fabricants et acheteurs ont encore le temps de traiter et corriger les problèmes avant l’expédition des produits. Devant l’étendue des défaillances et l’inefficacité flagrante des rappels, la valeur préventive du contrôle qualité apparaît dès lors plus évidente que jamais pour éviter les coûts et préserver l’image de marque.


QIMA Barometer Key KPIs

Inspection Failure Percentages Graph – Q3 2016: Bangladesh, China, India & Vietnam



Contact Presse
Courtney Terrey
Tel: (+852) 3543 1684
Email: press@qima.com


i. Global Growth Forecast Again Revised Lower to 2.4%
http://www.worldbank.org/en/news/feature/2016/06/07/global-growth-forecast-again-revised-lower

ii. Economic Snapshot for East & South Asia
http://www.focus-economics.com/regions/east-and-south-asia

iii. China establishing more advanced consumer goods sector
http://atimes.com/2016/05/china-establishing-more-advanced-consumer-goods-sector/

iv. EU trade trends show 10% rise in clothing imports last year
http://www.just-style.com/analysis/eu-trade-trends-show-10-rise-in-clothing-imports-last-year_id128251.aspx

v. Of Top Cotton Users, Over 75% ‘Appear to Do Virtually Nothing’ on Cotton Sustainability
http://www.sustainablebrands.com/news_and_views/supply_chain/hannah_furlong/top_cotton_users_over_75_appear_do_virtually_nothing_sustainabili

vi. Map shows child labour risks in cotton supply chains
http://www.just-style.com/news/map-shows-child-labour-risks-in-cotton-supply-chains_id128119.aspx/

vii. Five reasons why eradicating child labor is crucial for education
http://gbc-education.org/five-reasons-why-eradicating-child-labor-is-crucial-for-education/

viii. One in four Bangladesh factories face major remediation costs
http://www.ecotextile.com/2016062322198/materials-production-news/1-in-4-bangladesh-factories-face-major-remediation-costs.html

ix. Ten key trends in apparel and footwear markets
https://www.just-style.com/news/ten-key-trends-in-apparel-and-footwear-markets_id128169.aspx

x. How To Keep Conflict Minerals Out Of Your Daily Life (Sort Of)
http://www.fastcoexist.com/1680391/how-to-keep-conflict-minerals-out-of-your-daily-life-sort-of

xi. EU Agrees on Measures Regulating Conflict Minerals
http://www.wsj.com/articles/eu-agrees-on-measures-regulating-conflict-minerals-1466103065

xii. Less than half of product recalls work: Consumer
http://www.stuff.co.nz/business/81600438/Less-than-half-of-product-recalls-work-Consumer

xiii. Faulty tumble dryers cause three fires a day and must be recalled', fire services warn
http://www.telegraph.co.uk/news/2016/06/18/faulty-tumble-dryers-cause-three-fires-a-day-and-must-be-recalle/

xiv. Can't get through on Ikea's recall hotline? We tried 35 times. Here's what happened.
http://www.philly.com/philly/news/20160630_Can_t_get_through_on_Ikea_s_recall_hotline__We_tried_35_times__Here_s_what_happened_.html